Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up
Placer son capital permet d'être plus serein comme cet homme

Placer au mieux son argent nécessite d’être bien informé sur les outils disponibles, et sur l’objectif d’un placement.

Découvrez comment votre capital peut vous permettre d’atteindre les différents objectifs que vous lui fixez.

Définition du capital

Le capital est un stock de ressources à un moment donné. Dans notre cas, cette ressource est l’argent. Si vous avez 30 000€ en réserve, qui “dorment” sur un compte bancaire, c’est par exemple un capital que vous pouvez placer.

C’est une notion à différencier du “patrimoine”. En effet le patrimoine définit la valeur de l’ensemble des biens que l’on possède. Le capital en fait donc partie.

Définir l’objectif de votre placement de capital

Avant de se lancer dans un investissement, il est important de savoir où l’on veut aller avec cette somme d’argent à investir.

Que ce soit pour une entreprise ou un particulier, le raisonnement est le même. Il faut donc se poser les bonnes questions avant tout, et définir un besoin. Par exemple :

  • Je cherche à acquérir un bien immobilier ;
  • Je souhaite placer de l’argent, mais y avoir accès rapidement en cas de besoin ;
  • J’ai une réserve d’argent que je peux placer à long terme ;
  • Mon objectif est d’assurer ma retraite petit à petit avec un apport régulier.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, et il existe autant de solutions de placement qu’il existe de besoins.

Découvrez différentes façons d’envisager la mise à profit de votre capital. L’aide d’un conseiller en gestion de patrimoine pourra vous être utile dans tous ces cas de figure.

Épargner pour un projet à moyen ou long terme

Une stratégie d’épargne sur plusieurs années peut vous intéresser afin de mettre de l’argent de côté pour les études de vos enfants, ou acheter une résidence secondaire dans quelques années par exemple. Vous avez déjà plus ou moins fixé une date (dans 5, 10, 15 ans ?), et n’aurez pas besoin de toucher à l’argent injecté dans cette épargne avant son échéance.

Votre conseiller en patrimoine pourrait vous recommander d’investir dans l’assurance-vie. C’est un produit d’investissement apprécié des français, et ce pour plusieurs raisons : 

  • La taxation des plus-values est favorable, surtout lorsque le contrat d’assurance-vie existe depuis plus de 8 ans ;
  • C’est un support à privilégier pour un projet à moyen ou long terme ;
  • Les risques pris par cet investissement sont diminués par le fait que vous n’ayez pas besoin de cet argent dans l’immédiat.

En général : Plus l’horizon d’investissement est éloigné, plus l’épargnant pourra accepter une certaine volatilité de son capital investi. Dans ce cas, un Plan Epargne Actions (PEA) peut être envisagé.

 

Utiliser son capital pour optimiser sa fiscalité

Certains supports en France permettent de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. C’est par exemple le cas du Plan Epargne Retraite ou du Dispositif Girardin Industriel.

Les FCPI et FIP quant à eux permettent d’obtenir une réduction d’impôts allant jusqu’à 18 % des sommes investies (maximum 12 000€ sur chaque dispositif pour une personne célibataire et 24 000 € pour un couple). Privilégiés pour une épargne moyen terme (le montant investi est généralement bloqué 7 ans), cet investissement peut comporter une certaine part de risque. Un conseil avisé est primordial afin de maximiser la rentabilité et la sécurité de cette opération.

 

Constituer une épargne de précaution

Une épargne de précaution doit être disponible facilement et rapidement, et peu volatile. Car vous devez en avoir besoin en cas d’urgence. Cela ne vous empêche pourtant pas de le placer sur des produits très peu risqués.

Pour cela, un conseiller en gestion de patrimoine n’aura pas vocation à vous aider dans le placement.

Les meilleurs supports pour placer son épargne de précaution sont les livrets défiscalisés (Livret A, LDD) que les banques commerciales traditionnelles proposent. Leur rémunération est limitée : 0,50% annuels depuis Février 2020. Les rendements sont donc très faibles, voire inexistants, mais cela est toujours mieux que de laisser son argent dans un compte courant.

Les plafonds de versement :

  • Livret A = 22 950€ ;
  • Livret Développement Durable = 12 000€.

Placer un capital pour sa retraite

Beaucoup de salariés et chefs d’entreprise commencent à épargner pour leur retraite de plus en plus tôt. L’instabilité du calcul des régimes de retraite est en partie responsable. Dans ce cas de figure, vous cherchez un rendement sur le long terme, dont vous profiterez une fois vos carrière achevée.

Ici, des supports de placement sur actions sont en général les plus rentables. En y plaçant quelques centaines d’euros chaque mois, et en réinvestissant les éventuels bénéfices, votre capital retraite pourrait devenir confortable.

Cependant, il est de notre devoir de vous prévenir : Investir dans les outils boursiers n’est pas sans risque. Vous pouvez choisir de gérer vous-même ce fonds en achetant et revendant les titres de votre portefeuille ou en déléguer la gestion. Vous pouvez sinon choisir des instruments mieux adaptés aux investisseurs débutants (SICAV ou FCP par exemple).

L’assurance-vie est à nouveau cité parmi les outils les plus recommandés en ce moment.

Un exemple de stratégie patrimoniale pour placer son capital retraite :

Durant votre carrière, vous placez une partie d’épargne chaque mois/années dans un portefeuille d’outils. Ce capital prend de la valeur, et plus vous approchez de la retraite, plus vous chercherez à le sécuriser. Par exemple, 8 ans avant votre retraite vous décidez de transférer 5% du montant des fonds vers un placement sans risque, typiquement un livret.

Le jour de votre retraite, vous aurez 40% de l’épargne sécurisé et disponible, tandis que le reste continuera à “travailler” pour vous et faire grandir votre patrimoine.

Ce qu’il faut retenir pour bien placer son argent

Avant tout, il est primordial de rappeler que vous êtes maître des choix que vous faites. Les milliers d’informations disponibles ne sont pas toujours bonnes à prendre. Entourez-vous d’un expert du domaine pour vous accompagner si vous hésitez sur un ou plusieurs placements, ou pour mieux définir vos objectifs.

L’épargne doit être diversifiée. Ainsi, le capital placé ne dépend pas que d’un seul outil, ce qui limite les risques à long terme en cas de perte passagère ou totale.

Une partie de votre capital doit rester disponible pour vous permettre de subvenir à des dépenses imprévues sans avoir à retirer l’argent investi de manière contrainte.

Josette Frigara, gérante d'Altus Invest et Altus Conseil

Mme Frigara : Dirigeante
Conseillère en gestion de patrimoine

Nous aurons plaisir à vous accompagner dans tous vos investissements. 

VOTRE SIMULATION PERSONNALISÉE

Suivez - nous

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vos autres objectifs